Amicale Laïque de Vic le Comte

Une potée sous le signe de la chance

samedi 13 mars 2010 par Dominique, marguerite

La bourrée de la Comté a organisé le dimanche 7 mars à la Maison du Temps Libre sa 18ème potée. Le thème du spectacle était "Les premières chances" de Vic-Le-Comte.

La salle est prête

Dès le samedi le groupe aidé d’amicalistes s’est retrouvé pour décorer la salle et organiser la fête du lendemain. Cette journée s’est terminée par une ultime répétition afin de permettre aux danseurs de prendre leurs marques.

Les membres du groupe se sont retrouvés tôt le dimanche matin pour réceptionner la potée préparée par Monsieur Roussel Ciquard et le dessert réalisé par Monsieur et Madame Sudre. 123 personnes étaient inscrites. Dès midi un apéritif était animé par des danses et un sketch relatant une des chances de Vic-Le-Comte : en 1880, l’édile Jean-Charles Guyot-Lavaline reçoit Jean-Baptiste Bargoin, enfant de Vic-Le-Comte et inventeur du gland doux (succédané du café) avec lequel il a fait fortune. La maison de retraite lui doit sa première existence.

Cet intermède s’est terminé au son de la vielle et de l’accordéon.

Après le café et non le gland doux, les machinistes ont mis en place le décor, les jeux de lumière et les effets spéciaux du spectacle dont le thème était la chance moyenâgeuse de Vic-Le-Comte.

Une succession de diaporamas et de tableaux joués ont entraîné les spectateurs sur les traces de Guy II, seigneur de Tournoël, comte d’Auvergne au XIIIème siècle.

L’intervention du roi
Robert triomphe

Suite à sa guerre perdue contre son frère, Robert, évêque de Clermont, Philippe-Auguste, roi de France, ne lui laisse comme fief qu’un minuscule territoire boueux à souhait, le Comté d’Auvergne.

La déchéance de Guy II

Guy II décide alors de faire de Vic-Le-Comte le lieu de sa résidence et y élève son château. Vic, par sa descendance royale, Catherine de Médicis et la reine Margot, émerge de l’histoire : c’est une grande chance.

La qualité et la diversité des diaporamas créés par Claude Juge ont enthousiasmé le public et participé au large succès du spectacle. L’idée originale a été proposée par Paul Barnola. Les textes ont été mis en forme par Monique Posada, Anne-Marie, Suzanne, Danièle et Marguerite. Les costumes ont été confectionnés par les membres du groupe (il est à noter que le roi était habillé par Andrée Lavandier). Les décors ont été préparés par Anne-Marie, Andrée et Marguerite.

Les musiciennes, Andrée à l’accordéon et Christiane à la vielle ont joué bourrées, polkas et danses d’animation qui ont entraîné les convives sur la piste de danse. La fin de l’après-midi a été animée par l’orchestre Georges Mikaleff.
Grâce au dynamisme de tout le groupe et de son fan-club, cette potée a encore remporté un réel succès. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine.


Erreur d’exécution plugins/auto/ahuntsic/inc/inc-bas.html